Shiny jackets and cigarettes

Des blousons qui brillent

Un sarcasme imparable

Et quand ton corps fait barrage

je passe la porte

et mon souffle s’arrête

mon coeur manque un battement

 

et dès les premiers jours

je leur disais

regardez-le arriver

et je ne comprenais pas

pourquoi le monde entier

n’était pas fou de toi

parce que moi, amoureuse, je l’étais déjà

 

je crois que c’était ton désarroi et ton air

narquois que je comprenais le mieux

tu m’impressionnais

et même si certaines choses m’échappaient

ce que je ressentais

lorsque j’entendais ta voix grave et familière s’élever

le réconfort que ta présence m’apportait

et ce sentiment de sécurité – nouveau

effaçait tout le reste

 

et parfois dans ce pays je pense à toi

je me demande ce que tu y as ressenti

il y a deux ans de cela

 

les cheveux au vent

je te revois t’éloigner

comme une star de cinéma

 

des yeux que j’ai tant aimé

qui m’ont pourtant presque tuée

quand tu m’as regardé ce jour là

comme une moins que rien

je n’ai plus pu respirer

et je suis partie

je ne pouvais supporter

l’idée que tu me haïsses autant

 

un jour j’en ai cogné les murs

et pleuré de rage

en pensant à ce qu’on aurait pu être

toi et moi

si j’avais réussi à surmonter cette peur d’être vulnérable

et fait un pas vers toi

 

I have many regrets, but I also have much love. for you. x your seattle girl (whose favorite TV show character somehow ends up in Minnesota. google it. her name’s cristina yang.)

Follow:

2 Comments

  1. littlekitty008
    October 9, 2018 / 4:39 pm

    On parle d’Andreas Sabathe ou Antoine Salbreux ?

    • Happiness Shipper ♡
      October 9, 2018 / 5:49 pm

      On parle de la personne dont le nom est dans l’email associé à ce commentaire … il est pas caché

Leave a comment