Sous les néons parisiens

June 30, 2018

Il prend ma main

sous les néons parisiens

notre solitude mutuelle s’enchaine

sous les ponts de la Seine

 

Il me désire

me décoche son plus beau sourire

passe sa main dans mes cheveux

me répète qu’il m’aime

bien

 

je suis jaloux de lui,

il me dit

 

Il me touche m’embrasse comme dans

les histoires que je m’imaginais autrefois

et moi

moi je ne sens rien

rien que le néant

 

et c’est un coup de massue

que la vision d’un inconnu

si près de mes poumons

si près de l’horreur qu’est mon coeur

si près de mon corps

mais si loin de mes rêves

 

je le sens brûler d’une ferveur

qui ne m’anime plus

lorsque je suis à ses côtés

 

alors mon amour

tu ne cesses de répéter mon nom

mais j’aurai oublié le tien

au lever du jour

 

épargne moi ca

tes mensonges, je les connais déjà.

Follow:

Leave a comment