2017: the year of challenges + my goals for 2018

2017 restera sans aucun doute l’année où j’ai du relever le plus de défis.

2017 was by far the most challenging year of my life.

On m’a dit de voir les choses en grand … Et c’est ce que j’ai fait. Je me suis lancée dans un projet un peu fou: accomplir ce rêve que j’ai depuis si longtemps d’étudier et de vivre aux États-Unis. J’ai passé des centaines d’heures à étudier, passer et repasser le SAT, les SAT Subject Tests et le TOEFL, écrire et corriger des rédactions, parler avec mes professeurs d’anglais, rassembler des lettres de recommandation, m’occuper des traductions de mes bulletins, remplir la Common App, … Après un an de travail, j’ai enfin réuni toutes les pièces nécessaires pour mes dossiers et je viens tout juste de les envoyer aux universités. Maintenant, j’attends avec beaucoup d’impatience une réponse de chaque université en mars/avril et je vous tiendrai au courant si je suis acceptée!

They told me to dream big … So I did. I decided to try to achieve my biggest dream: getting into college in the US. After a year of studying to death, taking and retaking standardized tests, writing and editing essays, meeting with my school counselor and teachers, gathering letters of recommendation, making copies and translations of my high school transcript, and completing the Common App, I finally applied to college. I just submitted my last application a few days ago! Now, I’m spending a lot of time applying for various scholarships while I wait for a response from colleges, which will come in March/April. I’ll definitely tell you whether or not I got in as soon as I know!

Anyway, I hope that you guys follow your dreams and do whatever it takes to make them come true. Applying to college took a lot of determination and perseverance, and I had to ignore all the people who did not believe in me or thought that they knew what was best for me. So if you have a dream, don’t let negative people get in the way of achieving them: once they see just how successful you are, they won’t find anything to say besides “I wish I had the guts to do what you’re doing”. 

J’ai cru en mes capacités et ça m’a emmenée loin. Si vous avez lu mon article sur le changement, vous savez que j’adore la biologie. En 2017, j’ai décidé d’aller plus loin en préparant et passant le SAT Biology Subject test pour l’université : non seulement ça m’a apporté des tas de connaissances par rapport à ce que je savais avant, mais ça m’a aussi appris à travailler entièrement en anglais et à me discipliner puisque cet examen représente des dizaines d’heures de travail (j’y ai passé une grande partie de mes vacances jusqu’en juin). Cet été, j’ai eu la chance incroyable d’appliquer ces nouvelles compétences et connaissances dans la vraie vie en faisant un stage dans le service de neurologie du Brigham and Women’s Hospital à Boston. C’était une expérience vraiment dingue et elle m’a beaucoup appris sur moi-même: j’ai réalisé que finalement, je ne souhaitais pas faire médecine même si j’aimais beaucoup la biologie, mais que par contre, je souhaitais vraiment vivre aux États-Unis. J’ai adoré la façon dont les Américains travaillaient toujours en équipe, dans la bonne humeur et surtout avec une efficacité remarquable. Je n’en reviens toujours pas d’avoir eu le privilège d’apprendre aux côtés de diplômés d’Harvard qui n’étaient pas seulement très intelligents mais aussi accueillants et vraiment gentils. Partir à Boston a aussi été l’occasion de faire le campus tour de Boston University et de parler avec un admission officer, une opportunité géniale de découvrir l’une des universités auxquelles j’ai envoyé mon dossier pour l’année prochaine.

I believed in my abilities and took on more responsibilities. If you read my blog post about change, you know just how much I love biology. In 2017, I took this passion one step further by studying (by myself) and taking the SAT Biology Subject test. Outside of the classroom, I had the amazing opportunity to do a two-week internship at a renowned hospital in the US, the Brigham and Women’s Hospital. I followed the neurology residents, fellows and attendings around the hospital and met many, many patients. This experience taught me a lot about myself: I realized that although I am fond of biology, I do not wish to be a doctor. However, after seeing the way these doctors worked together, I really hope to be able to do the same in the US in a few years: I really want to move to America. Being in Boston allowed me to take a campus tour of Boston University and talk to an admission officer! It was definitely one of the highlights of the trip: I was so happy to experience the college application process alongside other students like me, because being a prospective international student can get pretty lonely at times.

Don’t mind me looking like a psycho in the third picture ;)

J’ai passé des moments incroyables avec ma meilleure amie. J’ai relu mon article sur 2016 : mon objectif pour 2017 était de dire oui à de nouvelles aventures, et c’est bel et bien ce que j’ai fait cet été en partant en Grèce avec ma meilleure amie. Ce mois de juillet avec Aude, c’était juste complètement dingue. Un adjectif pour qualifier le fait qu’elle ait réussi à me faire aimer la variété française à force de me saouler avec Daniel Balavoine? Balèze. Je pense que ce que j’ai adoré pendant ces vacances, c’est qu’on n’a pas seulement pris des photos sublimes dans les îles, mais le fait qu’on se soit aussi autant amusé en nettoyant un frigo ou en rangeant des cassettes ensemble. En 2017, je me suis découvert une vraie soeur (même si elle va se foutre de moi pour ce texte de fragile) sans qui j’aurais eu beaucoup de mal à me remettre de la mort de mon grand-père début juillet. Son soutien tout au long de l’année scolaire par rapport à mon anxiété, ses encouragements dans mon projet de partir aux États-Unis et son énergie positive cet été m’ont permis de traverser les pires moments de cette année 2017. J’ai vraiment hâte qu’on parte ensemble au Portugal cet été pour refaire des centaines de photos et découvrir à mon tour sa famille!

I had the time of my life with my best friend … I went back to my blog post about 2016: my goal for 2017 was to say yes to new adventures, and that is exactly what I did. For the first time in my life, I went on a vacation with my best friend and it was amazing! Going to Greece with “my person” was one of the coolest things I’ve ever done and together, we made this summer one to remember. The best part of this trip was probably that we had fun not only when exploring islands but also when doing stuff that would have been so boring if we hadn’t done it together. Who knew cleaning an entire apartment would be so hilarious? In 2018, she is going to show me her country, Portugal, and I am so excited to go!! July can’t come soon enough. Since I know that she’ll be reading this blog post, I want to take a moment to thank her for being by my side during the best and worst moments of 2017: she supported me, encouraged me to study for my American exams, she helped me to cope with my anxiety at school, and she told me the hard truth when I most needed to hear it. In spite of our stupid fights, she is the one I trust and the one I know is always there for me. I am very grateful to have such an honest, kind and loyal friend in my life. Love you girl xxx

Let’s be honest … My best friend really looks like a Greek girl in this pic !

J’ai fait le tour du monde. (Enfin, presque.) De la visite de Boston à la découverte de Mykonos en passant par l’exploration de ma ville, Paris, j’ai profité de 2017 pour faire ma chose préférée au monde: voyager. En 2018, j’ai hâte de voir Rome en février, le Portugal en juillet et je l’espère … de retourner aux États-Unis, cette fois-ci pour y rester ! Vous pouvez aller lire tous mes articles sur les voyages que j’ai faits cette année ici.

I traveled the world. (Well, kinda.) From Boston to Mykonos and Santorini, I discovered many new places and took a lot of cool pictures. I also took the time to explore my city, which is something I had always wanted to do before. You can check out all my blog posts about the places I’ve been to this year here

On m’a dit de ne pas avoir peur du changement, et c’est ce que j’ai fait. Après une année de première difficile, j’ai décidé de changer de lycée et de tout recommencer à zéro. J’avais peur de prendre une décision si spontanée (parce que oui, ça s’est décidé le 3 juillet) mais je savais que je ne pouvais plus continuer là où j’étais et finalement, je ne regrette absolument pas mon choix. Je me suis fait plein d’amis et amies très rapidement, j’ai maintenant réellement hâte d’aller en cours et je ne fais presque plus de crises d’angoisse (ce qui est un véritable miracle par rapport à l’année dernière)! 

I embraced change. After a chaotic junior year, I transferred schools in September and started over. I am so, so glad I finally decided to do this: at my new school, I finally feel capable and in control. The teachers are kind, funny and very supportive and I have made so many friends. The people here are so funny, welcoming, nice and down to earth. I was lucky to transfer with one of my great friends from middle school (we kind of lost touch in high school because our school was so big), which helped to ease my anxiety to meet all those new people. If you’re interested in knowing more about what it’s like to transfer and why I made this decision, let me know in the comments down below and I might make a blog post about it!

2017 était rempli de challenges, mais je les ai relevés les uns après les autres. 2017 était difficile, mais formateur: j’ai réalisé ce dont j’étais capable, les personnes et les choses qui n’étaient pas faites pour moi. En 2018, je souhaite travailler un peu moins et me laisser plus de temps pour moi pour découvrir la personne que je suis, en dehors de ces épreuves qui ont rythmé mon année: ce que j’aime, ce qui m’intéresse, ce qui me rend heureuse, et la façon dont je veux vivre ma vie.

2017 was full of challenges, but I faced them all. This year was hard, but it made me stronger and wiser. In 2018, I want to take things a little easier and focus on my well-being. I want to leave myself some time to figure out who I am and what I want to do with my life. I want to appreciate every single day of the next 12 months and practice gratefulness for what I have instead of stressing out over stupid things. To sum it up: in 2018, I want to care a little less and dream a lot more.

Et pour vous, comment s’est passé 2017? Quels sont vos souhaits pour cette nouvelle année? Dîtes-moi tout ça dans les commentaires! Je vous souhaite à tous et à toutes de belles fêtes de fin d’année et beaucoup, beaucoup de bonheur en 2018!

Now I want to know: what are YOUR goals for 2018?! Are you going to miss 2017? Why or why not? Tell me in the comments! I wish you all a happy holiday and I hope 2018 brings everything that you’re praying for.

XO, Ari.

Follow:

3 Comments

  1. January 1, 2018 / 5:30 pm

    Bravo pour toutes ces belles choses accomplies en 2017! Je t’en souhaite tout autant pour 2018 <3

    • Happiness Shipper ♡
      January 2, 2018 / 12:03 pm

      Merci beaucoup! Je te souhaite aussi plein de bonheur pour 2018 et autant d’inspiration pour tes articles qu’en 2017! :)

Leave a comment