Seattle Vlog #2 : The Space Needle, The Gum Wall and the First Starbucks!

La peur. La peur, c’est ce qui nous empêche de réaliser nos rêves et d’avancer. L’affronter nous semble souvent impossible, et pourtant. Elle n’est indomptable que parce que nous décidons qu’elle l’est. À partir du moment où l’on voit la peur pour ce qu’elle est, un sentiment possible à maîtriser en faisant preuve de courage et de persévérance, tout est possible. Et lorsque l’on vainc sa peur, la vue d’en haut est sublime.

J’avais peur de prendre part à cet échange. En particulier parce que cela voulait dire que je devrais confronter mon angoisse de parler à de nouvelles personnes : bien que je sois à l’aise avec mes amies, je suis quelqu’un d’assez introvertie et ce n’est pas pour rien qu’on me surnomme “l’ermite” (triste mais vrai aha). Heureusement, j’ai décidé de faire de mon mieux pour surmonter cette peur et de m’inscrire à cet échange. Toutefois, je n’aurais pas pu le faire toute seule : c’est ma mère qui m’a rassurée, encouragée et convaincue. Sans elle, je n’aurais ni voulu ni pu faire ce voyage. Je voulais donc la remercier de m’avoir permis de faire partie de cette aventure complètement folle et magique.

Fear. Fear is what holds you back, what stops you from doing great things. But here’s the thing : you can overcome fear. And when you do, oh, when you do, you get to look at the view from the top. And it isn’t one that you can possibly forget.

I was scared to take part in this exchange program. Mostly because it meant facing my social anxiety and talking to new people. But thank God I decided to get over my fear, take a chance and apply to the program. I couldn’t have done it if it wasn’t for my mom, though. She was the one who talked me into it, and made me realize how awesome this experience could be, and that I didn’t want to miss out on that. That is to say that I’m very thankful for her. Without her, I would be full of regrets today. With her, I’m grateful and hopeful for the future.

Sortir de ma zone de comfort et prendre mon courage à deux mains m’a permis de faire des choses super, de voir des endroits géniaux et de rencontrer des personnes vraiment cool. Voilà donc certaines des endroits que j’ai pu visiter après avoir surmonté l’une de mes peurs, partir à 10 000 km de chez moi et de ma famille et séjourner 10 jours chez des personnes qui, jusqu’en mars dernier, m’étaient encore inconnues. J’espère que cela vous donnera envie vous aussi, de prendre des risques et de vous lancer dans quelque chose d’un peu dingue et de tout nouveau.

So, this week, I want you to try to face one of your fears, whatever it may be. Maybe try to do it slowly if it’s easier, and don’t be afraid to ask for help. There’s nothing to be ashamed of and pushing yourself to your limits will make you grow so much, and you might discover amazing things about yourself and life in the process.

Here are some of the cool things I did during this trip, because I faced my fear and refused to let it stop me from having fun. I hope these pictures inspire you.

THE SPACE NEEDLE

J’avoue que j’avais un peu le vertige dans l’ascenseur parce qu’on voyait à quelle vitesse on s’éloignait du sol ! Mais la vue d’en haut était juste géniale et ça valait vraiment le coup de mpnter jusque là. Vous savez ces moments dans Grey’s Anatomy où ils montrent Seattle et ses grattes-ciel? Admirer ça en vrai, ça fait tout bizarre. C’est juste magnifique et ça fait voir loin.

Okay, I know I talk a lot about Grey’s Anatomy, but you know these moments when they show Seattle buildings in-between scenes ? Well, we got to experience these views for ourselves.

I didn’t actually feel that good while the elevator was going up because I could see just how high we were by the window, but the view from the top of the Space Needle was definitely worth it. Seattle looks so beautiful ! From the skyscrapers to the lakes, it was awe-inspiring.

Est-ce qu’on peut s’arrêter deux minutes sur les couleurs magnifiques des arbres en automne là-bas? (Oui, je sais, on est bientôt en mars, je suis un peu en retard sur mes articles …) Mon premier souvenir de Seattle c’est la vue que j’en ait eu depuis le hublot de l’avion, et les couleurs de la ville et des environs sous la pluie étaient sublimes. *C’EST TROP BEEAAAAU*.

Can we take a moment to appreciate how beautiful are the tree leaves ? I really do love Fall (yeah, I know, I’m a bit behind my blog post schedule, but whatever). My first memory of Seattle was the one I got from the plane’s window : I remember all these autumn colors and I already loved Seattle so much because of these landscapes !

THE FIRST STARBUCKS 

Les personnes qui me connaissent bien savent que je passe un peu beaucoup trop de temps à Starbucks, que ce soit pour travailler, écrire ou parler avec des amies, prendre un chocolat chaud, un grand café ou un Refresha. Alors vous imaginez mon enthousiasme en apprenant que le premier Starbucks avait été ouvert à Seattle et qu’on allait pouvoir le visiter ! J’en ai profité pour faire la grosse touriste et, vous l’avez deviné, pour acheter un mur (ma collection commence à prendre pas mal de place…).

If you know me at all, you’re well aware of the fact that I have an unconditional love for Starbucks. Yup, that’s right. If you’re looking for me, I’m probably studying or chatting with friends, sipping hot or iced coffee at the nearest Starbucks shop. Anyway, that is to say that I was very excited to walk into the very first Starbucks shop that has ever existed ! Of course, me and my best friend took pictures of each other in front of the shop to show everyone how cool we are but we ended up looking like basic tourists so that’s that.

The first Starbucks is actually at Pike Place Market, which I showed you in the first Seattle Vlog.

THE GUM WALL

Bon. Sujet délicat … Tous les correspondants s’accordaient à dire que c’est un lieu un peu dégueu, mais quand même à voir.

Kind of gross. Kind of cool. Somewhere between disgusting and fantastic.

THE EMP MUSEUM

Au musée de la musique, on en a appris plus sur Nirvana et Jimmy Hendrix et vu de super guitares. Il y avait aussi une exposition de mode très bizarre (dont une mannequin habillée en voiture et d’autres concepts assez perturbants) et un endroit où re-créer le clip “Thrift Shop” de Macklemore, qui lui aussi est originaire de Seattle. Alors si vous ne l’avez pas déjà vu sur ma story snap en octobre, voilà une photo de moi bien gênante dans un manteau qui ressemble à celui que Macklemore portait dans sa vidéo.

At the EMP Museum (Experience Music Museum), we learned a lot about Nirvana and saw pretty amazing guitars (although I’m not an expert on the subject, they looked really cool). There was also a weird fashion exhibition and a place where we could pretend to be Macklemore and his squad (I will never forget how funny it was to take these pictures with our teachers). Here’s a picture of me in that huge coat that looks like the one Macklemore wore in his Thrift shop music video – I look a little crazy but I had so much fun taking selfies there and I couldn’t help but showing this one to you guys.

DOWNTOWN SEATTLE

Avec ma correspondante et sa soeur, on est allées se promener dans la ville et faire les boutiques (façon de parler, car j’ai acheté beaucoup plus de choses au centre commercial Bellevue Mall).Urban Outfitters, c’est vraiment le magasin où je tombe amoureuse de tous les vêtements, même si rien ne me va ou tout est trop cher. Non mais sérieusement, je ne réussirai jamais à oublier cette veste. ELLE ETAIT TELLEMENT BELLE. Mais elle coûtait 200 dollars, alors je l’ai laissé sur son cintre.

On est aussi allés manger des cupcakes, parce que figurez-vous que je n’en avais jamais mangé de ma vie. Verdict : c’est super bon ! (heureusement que je ne veux pas faire critique culinaire parce que je n’irais pas très loin aha)

It was such a chill Fall afternoon in the city : we sat at a bakery shop, chatted for a while, had delicious cupcakes and then went shopping in Downtown Seattle (and spent quite some time looking at all the cool stuff Urban Outfitters had). But most of the things I bought during the trip, I got them at the Bellevue Mall (where I had frozen yogurt for the first time), which is such a nice mall : I highly recommend it if you’re planning a trip to Seattle.

I fell in love with this jacket. HOW FREAKING BEAUTIFUL IS THIS THING ?! I couldn’t afford it though, I think it was about $200 dollars so I just took a picture of it instead. 

Quand on est Française, ça fait très bizarre de voir des gens de notre âge conduire (et selon la personne au volant, on est plus ou moins rassurée) mais c’était super cool de pouvoir utiliser une voiture sans avoir besoin de parents, parce qu’on était beaucoup plus libres et qu’on pouvait écouter exactement les chansons que l’on voulait. Ma correspondante habitait à Redmond, une banlieue près de Seattle presque en plein milieu de la forêt, du coup on prenait pas mal la voiture mais avec des vues pareilles pas de quoi se plaindre !

When you’re French, it’s really weird to see people who are exactly the same age as you are driving ! But it’s also cool, because you don’t need to ask your parents for a ride every time you want to go somewhere. And you also get to see these views ! 

J’ai adoré visité tous ces endroits et j’espère que vous avez aimé les découvrir vous aussi en photo ! Je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article :) D’ici là, prenez soin de vous.

I really enjoyed going to all these different places and I hope that you liked discovering them too ! I will talk to you in my next blog post, and until then, be sure to follow me on social media if you want to see more pictures and content ! :)

xo, Ariane.

FacebookTwitterInstagramYouTube

Follow:

2 Comments

  1. kalli
    February 27, 2017 / 7:28 am

    Bravo ma chère Ariane ! N’aie jamais peur de rien!
    Pense à Kazantzakis: “Je n’ai peur de rien, je n’espère rien, je suis libre! ”
    Bisous
    K.

Leave a comment